Rapport d'Activités 2003

II. Activités menées au cours 2003

ONG Terre Vivante

2.1   Projets exécutés

Alphabétisation avec les coopératives féminines à R'kiz.
Alphabétisation avec les coopératives féminines à R'kiz.

a-  Projet d'appui aux coopératives féminines de R'kiz

Bénéficiaires : Union des coopératives féminines de R'kiz (Région du Trarza)

Partenaires : Oxfam Intermon/Espagne

Justification/ Objectifs

Démarré en 1997 , Ce projet vise à renforcer les droits économiques et sociaux des femmes bénéficiaires.

Activités réalisées

Au cours de cette période, le projet a intervenu dans plusieurs domaines, notamment dans la formation, le micro crédit, l'alphabétisation et l'appui aux activités économiques.

En ce qui concerne la formation, 15 agents de santé animale ont été formés et une cinquantaine de femmes provenant de 9 coopératives ont été formées en gestion des organisations et en techniques culturales.

Pour ce qui est du micro crédit, neuf coopératives en ont bénéficié.

Par ailleurs le projet a équipé des coopératives de grillage et de bassin d'irrigation.

Quant à l'alphabétisation, seize salles ont été ouvertes. Par ailleurs, un GIE de santé animale qui dispose une pharmacie a été constitué.

Campagne de nettoyage publique à Rosso
Campagne de nettoyage publique à Rosso

b- Gestion communautaire des ordures ménagères à Rosso

Bénéficiaires  : Ville de Rosso

Partenaires : Commune de Rosso, les associations de quartier et  Oxfam GB

Justification/ Objectifs :

L'objectif principal de ce projet est d'améliorer les conditions de salubrité des populations de la ville de Rosso grâce à un programme durable d'information, d'éducation et de communication (IEC). Par ailleurs, il vise le développement des capacités de gestion communautaire et l'emploi des jeunes au chômage.

Activités réalisées

Le projet a permis d'équiper treize associations de matériel de collecte des ordures composé de 11 charrettes et de petits matériels. Les dépôts sauvages ont disparu, et ceci est appréciable dans l'optique d'un développement participatif des communautés.

Dans le domaine de la formation, le projet a permis aux associations de la ville d'équiper une salle de formation en équipement informatique composé de quatre ordinateurs et plus de 60 jeunes ont été initiés à l'informatique.

Dans le domaine de l'eau, le village de PK7 a bénéficié d'un ouvrage (en cours de finalisation) composé d'un bassin surélevé, d'un mini adduction de 300 mètres et de bornes fontaines.

Sensibilisation sur le VIH/SIDA à Rosso.
Sensibilisation sur le VIH/SIDA à Rosso.

c-  Prévention du VIH/ SIDA Nouakchott et Rosso

Bénéficiaires : Population de Sebkha et d'El Mina (Nouakchott) et Ville de Rosso

Partenaires : Mouvement associatif de Sebkha, El Mina (Nouakchott) et de Rosso

Financement : USAID

Justification/ Objectifs

L'objectif principal du projet est de permettre aux jeunes de pouvoir identifier les facteurs de risque d'infection au VIH/SIDA et de prendre les précautions opportunes pour éviter l'infection.

Activités réalisées

Différents outils de sensibilisation ' sur toutes les langues nationales en plus de l'arabe et du français- ont été élaborés.

Des focus groupe de sensibilisation ont été menés en collaboration avec le mouvement associatif dans les différents quartiers d'intervention.

Comme support de communication, les outils élaborés (affiches et dépliants) et un matériel audiovisuel  (téléviseur, magnétoscope et films) acquis dans le cadre du projet.

 

Sensibilisation sur le VIH/SIDA, Riyad, Nouakchott.
Sensibilisation sur le VIH/SIDA, Riyad, Nouakchott.

d- Projet de prévention du VIH/Sida à Dar Naim et Riyad

Bénéficiaires : Jeunesse de Dar Naim et de Riyad

Partenaires : Mouvement associatif de Dar Naim et de Riyad

Financement : Secrétariat Exécutif National de Lutte contre le Sida

Justification/ Objectifs

L'objectif de ce projet est de sensibiliser les jeunes des deux communes sur facteurs de risque de transmission du VIH/Sida.

Activités réalisées

Au total, 70 séances de sensibilisation ont été menées de part et d'autres des deux moughataa.

Par ailleurs, le projet a permis de doter ces mouvements associatifs -structurés autour de deux coordinations- d'un certain nombre de matériel audiovisuel leur permettant de continuer les activités de sensibilisation.

Pour ce qui est de la formation, 35 pairs éducateurs ont été inities aux technique d'IEC en matière de sensibilisation sur le VIH/SIDA.

Un enfant sur la toise.
Un enfant sur la toise.

e- Lutte contre la malnutrition et les maladies infantiles

Bénéficiaires  : 12. 000 Enfants âgés de 0-3 ans

Partenaires : Taghdhia-Nutricom (Secrétariat d'Etat à la Condition Féminine)

Justification/ Objectifs

Le projet vise à expérimenter des prototypes différents et à sélectionner le plus performant et à moindre coût pour réduire la malnutrition.

Activités réalisées

Tous les six mois, l'identification,  l'inscription et le dépistage des enfants malnutris de la zone d'intervention sont menés. Ensuite des réhabilitations nutritionnelles sont menées au profit de ces enfants par l'octroi des compléments d'aliments sous forme de ration sèche.

Par ailleurs des séances de causeries sur la santé, la nutrition, et l'hygiène sont menées régulièrement avec les femmes de la zone du projet.

Un opérateur devant un client.
Un opérateur devant un client.

f- Projet de gestion des déchets ménagers à Dar Naim.

Bénéficiaires  : Population de Dar Naim

Partenaires : Commune de Dar Naim, Unicef

Justification/ Objectifs

Les diarrhées représentent 30% des motifs de consultation chez les enfants de 0 à 5 ans.

Une étude récente du centre national d'hygiène (CNH,2001) portant sur les parasitoses en milieu scolaire a montré que le taux  d'infestation  de la population  enquêtée (634 élèves) est de 55,6%, soit plus d'un enfant sur deux : cette situation vient confirmer l'état d'insalubrité des quartiers pauvres des communes de Nouakchott.

Ce projet communautaire de gestion des déchets vise à garantir un accès à un assainissement adéquat aux habitants de la moughataa dans des conditions de prix et de qualité de service acceptable.

 

Activités réalisées

Pour la mise en 'uvre du projet, différentes activités ont été menées notamment, le Zonage des quartiers, l'Identification et choix des opérateurs de collecte, Enquête ménages sur la disposition à payer, Information et sensibilisation des ménages, Mise en place des comités de quartiers.

Dans sa phase pilote, 19 charrettes de collecte, 550 poubelles et un petit matériel de collecte ont été fournis aux opérateurs. Après le 1er

Une animatrice travaille dans le séchoir.
Une animatrice travaille dans le séchoir.

g-Jardin des plantes médicinales de Maatamoulana

Voir aussi : Jardin Médicinal de Maatamoulana

Bénéficiaires : Populations défavorisées

Partenaires: Plante et Nomade

Justification/ Objectifs

L'objectif est de contribuer à améliorer la santé des populations par : l'utilisation des remèdes végétaux adaptés aux pathologies locales (Leur efficacité, prouvée par l'usage, a été complétée par les données scientifiques) et par un accès aux soins pour tous (Le faible coût des remèdes produits permettra au plus grand nombre de se soigner).

Activités réalisées

Dans sa première phase de démarrage, les activités suivantes ont été menées : Choix de l'emplacement du jardin; Choix des plantes à cultiver; Construction d'une clôture ; Installation d'une adduction d'eau et plantation d'une cinquantaine d'espèce.

Dans la seconde phase, il est prévu de mettre en place un muni laboratoire et de faire la promotion et commercialisation du produit.

Remplacement d'une pompe immergée en panne.
Remplacement d'une pompe immergée en panne.

h- Amélioration du Réseau d'eau de Maatamoulana

Bénéficiaires : Population de Matamoulana

Partenaires : Aquassistance

Justification/ Objectifs

Le village de Matamoulana était caractérisé par des difficultés liées au système d'approvisionnement en eau. Ces difficultés se sont manifestées par des manques d'eau au niveau des habitats situés au nord du village, une faible pression a l'est du village (zone d'extension) et un volume très petit du réservoir d'alimentation par rapport au besoin du village.

Activités réalisées

Le projet a permis de mettre en place un réservoir, un relais pompage de 40 m3/heure et des conduites de liaison.

La mise en place de cet équipement a permis aux quartiers, autrement déficitaires, de recevoir convenablement de l'eau.

Château d'eau et abri du groupe électrogène à Beugamoune.
Château d'eau et abri du groupe élèctrogène à Beugamoune.

i- Projet d'Eau Potable à Bouguemoune.

Bénéficiaires : 1900 habitants de Bouguemoune (Région du Trarza)

Partenaires : Aquassistance -France

Justification/ Objectifs

Le village s'approvisionne en eau à partir de trois puits, dont les profondeurs sont d'environ 10 mètres. La qualité de l'eau de ces puits est mauvaise et ils tarissent durant la période sèche.

A coté de ces puits il existe un forage, mis en place en 1997,  de 46 mètres de profondeur. Cet ouvrage est non fonctionnel à cause de la défaillance de la pompe à pédale.

 

Activités réalisées

Le forage de 46 mètres de profondeur a été a été réhabilité et équipé d'une pompe immergée avec une adduction. Cet ouvrage est utilisé pour alimenter les 6 bornes fontaines et les ménages abonnés. Afin de rationaliser l'équipement, les populations font recours aux puits pour d'autres besoins en eau (maraîchage, animaux'etc.).

Le dépôt d'ordures ménagères.
Le dépôt d'ordures ménagères.

j- Projet de Gestion communautaire des ordures ménagères à Maatamoulana.

Bénéficiaires  : Population de Mata Moulana

Partenaires : Aquassistance France 

Justification/ Objectifs

Le projet vise à améliorer l'environnement du village par une gestion communautaire des déchets ménagers.

Activités réalisées

Le projet a permis l'acquisition d'un camion polyvalent équipé d'un bras hydraulique, de deux citernes pour vider des fosses septiques. Par ailleurs, un centre de transfert des ordures ménagères ont été construits et une centaine de poubelles ont été confection. Tous les ménages ' environ 2000 - ont adhéré au système et, contribue financièrement aux frais liés à son fonctionnement.

Travaux de réfection de réseau.

Travaux de réfection de réseau.

k-  Réhabilitation du système d'alimentation électrique de  Matamoulana

Bénéficiaires  : Population de Mata Moulana

Partenaires : Energy Assistance Belgique

Justification/ Objectifs

L'alimentation électrique du village ne fonctionnement plus correctement et une réhabilitation s'avère nécessaire, principalement pour assurer l'alimentation des abonnés de plus en plus nombreux.

Activités réalisées

Pour ce qui est des équipements de production, le projet a permis de remplacer les groupes électrogènes vétustes par un nouveau groupe de 135 KVA et de restaurer le local. Pour ce qui est du réseau de distribution BT, une séparation complète des réseaux de distribution électrique et celui d'éclairage public, équilibrage des phases de distribution et fiabilisation de l'alimentation des pompages d'eau. Quant à l'exploitation, la maintenance et la gestion, des procédures ont été définies et un business plan avec une structure de gestion du réseau ont été mis en place.

2.2   Etudes et Recherches

l-  Projet de lutte contre la pauvreté dans l'Aftout Sud et le Karakoro (PASK)

Séance IEC à ould Yenge.

Séance IEC à ould Yenge.

Bénéficiaires : Communes de Oul Yangé  

Partenaires : Communes  de la Moughataa de Oul Yangé et PASK

Objectifs

L'objectif est d'élaborer des Plan Communaux de Développement (PCD) opérationnels qui reflètent les priorités de développement des populations, notamment celles des groupes vulnérables.

Activités réalisées

L'activité principale a porté sur l'élaboration des Plans Locaux de Développement et l'élaboration de Plans d'Investissement Annuels, au travers de processus participatifs et transparents d'identification et de classement par ordre de priorité des besoins en infrastructures de base aux niveaux des villages.

L'approche participative a été utilisée afin de s'assurer que les investissements retenus répondent véritablement aux besoins des populations.

Au total, deux Plans Communaux de Développement (PCD) ont été élaborés. Il s'agit de celui de Leweinat et de Tektaké.

Formation sur les approches participatives.

Formation sur les approches participatives.

m-  Programme de Réforme Institutionnel du Secteur Minier (PRISM)

Bénéficiaires : Population de Zouerate(Région de Tiris Zemmour, au Nord)  

Partenaires : PRISM

Justification/ Objectifs

Le développement d'activités alternatives à la mine   répond aux  besoins objectifs de la majorité de la population.

 Mais il est aussi dicté par la pérennité de l'exploitation minière elle-même. L'obstacle majeur demeure une culture de dépendance vis à vis de la SNIM fortement ancrée dans les mentalités et le premier travail va consister à éveiller dans la population la conscience du caractère non durable de la mine ainsi que des contraintes  objectives de l'exploitant. Ce processus est destiné à explorer  avec les communautés le champ du possible en termes d'activités alternatives dans une logique d'auto promotion et de développement endogène. Prendre son destin en main : tel pourrait être le mot d'ordre.

Activités réalisées

Le diagnostic participatif mené avec les différents acteurs locaux :la commune, la Snim ,les autorités administratives et la population a permis d'une part de ressortir l'inventaire des ressources et les potentialités de la région (les ressources en eau, l'agriculture, l'élevage, l'artisanat, le commerce et le tourisme, les plantes médicinales et les autres activités ; Et d'autre part d' identifier avec les communautés des actions à entreprendre pour répondre à la problématique.

n- Prospective Populaire Urbaine de Rosso

Bénéficiaires : Ville de Rosso  

Partenaires : Commune de Rosso, Enda Diapol

Justification/ Objectifs

Contribuer au renforcement de la dynamique associative et à la promotion de la participation citoyenne pour le développement de la ville de Rosso.

 

Activités réalisées

Suite au diagnostic participatif mené, un document de projet  a été élaborés. Ledit document embrasse divers volet d'intervention allant de l'environnement urbain au développement économique et social des couches défavorisées.

2.3   Aide Urgence

Les autorités et l'ambassadeur des Etats-Unis
Les autorités et l'ambassadeur des Etats-Unis

Aide d'Urgence dans le Gorgol et le Tiris Zemour

Bénéficiaires : Sinistrés du Gorgol et de Tiris Zemour

Partenaire : Ambassade USA, Gouvernement mauritanien

Justification/ Objectifs

Suite aux inondations de plusieurs localités de la région du fleuve et de fortes pluies abattues sur la région de Tiris Zemour, Terre Vivante a été sollicité par l'Ambassade des USA pour une opération d'urgence dans ces régions sinistrées.

Activités réalisées

L'intervention mené a touché plus de 500 familles sinistrées. Les équipements suivants ont été distribuées aux familles sinistrées les plus nécessiteuses.

Distribution du matériel pour les sinistrés.
Distribution du matériel pour les sinistrés.
Désignation Quantité
Tentes 150
Moustiquaires 450
Nattes 450
Couvertures 450
ONG Terre Vivante